CONFIGURATION DE MASTERNODE

Configuration automatisée (plus rapide / débutant)

Guide & Script Masternode (par mcarper) : https://gist.github.com/mikeytown2/2c0773b515f41aae6331d40b8f9dcbff

Serveur Discord : https://discordapp.com/invite/sCtgNC3

Sommaire:

 

Configuration manuelle (plus lente / avancée)

Dans ce guide, nous allons utiliser Vultr pour héberger notre Masternode…

Cependant, peu importe le service que vous choisissez d’utiliser, car les étapes doivent s’appliquer quel que soit le service, le logiciel ou la plate-forme que vous utilisez.

Vue d’ensemble de l’installation d’une Masternode:

NOTE:

Vous aurez besoin d’un logiciel SSH pour vous connecter à distance sur votre serveur. Sur Linux & Max, SSH est pré-installé. Sur Windows, vous devrez télécharger un logiciel comme Putty. Il y a également une option disponible dans les paramètres du serveur Vultr, ‘Open an SSH console’.

Déployez et configurez votre serveur

Connectez-vous sur Vultr.com et déployez un nouveau serveur.

Si vous n’avez pas de compte Vultr.com, veuillez utiliser notre lien de parrainage pour vous inscrire: https://www.vultr.com/?ref=7513475

Choisissez un emplacement de serveur le plus proche de chez vous pour avoir le moins de latence possible:

Pour ce guide, nous utiliserons la version 64 bits d’Ubuntu 18.04, alors choisissez cette version.

Choisissez la taille du serveur avec 1024 Mo (1 Go) de mémoire. Sur Vultr, cette offre est accompagnée de 25 Go de stockage, 1 CPU et 1000 Go de bande passante, pour 5 $ par mois, ce qui est plus que suffisant pour nos besoins.

Laissez la section des fonctions supplémentaires vide. De plus, ce guide n’utilisera aucun script de démarrage.

REMARQUE :

Vous pouvez choisir de configurer une clé SSH pour faciliter la connexion sécurisée à votre serveur. Cliquez sur ‘Ajouter nouvelle clé SSH’ et suivez le tutoriel pour créer une clé. Cette étape est facultative, mais recommandée. L’utilisation d’une clé SSH pour se connecter n’est pas seulement plus facile que l’utilisation d’un mot de passe, mais beaucoup plus sûr.

Entrez un nom d’hôte et une étiquette pour votre serveur et cliquez sur Déployer maintenant.

Attendez que votre serveur s’installe. Cela ne devrait prendre que quelques minutes.

Vous recevrez un e-mail confirmant que votre serveur a été créé, avec des informations sur la façon d’y accéder à distance.

Créer un compte utilisateur sudo:

Une fois votre serveur installé, la première chose que vous devrez faire est de configurer un nouveau compte utilisateur non root avec accès sudo sur votre serveur. Votre compte root est le compte administratif. Bien que vous puissiez configurer Energi en tant qu’utilisateur root, pour des raisons de sécurité, il est toujours préférable de vous connecter en tant qu’utilisateur régulier à chaque fois.

Vultr dispose d’un excellent guide pour la mise en place d’un utilisateur sudo:

https://www.vultr.com/docs/setup-a-non-root-user-with-sudo-access-on-ubuntu

La prochaine étape est facultative mais recommandée. Si vous choisissez d’utiliser une clé SSH pendant la configuration de votre serveur, vous devrez ajouter cette même clé dans la liste de clés autorisées. Cela vous permettra de vous connecter plus facilement et de façon plus sécurisée au lieu d’utiliser un mot de passe.

Depuis votre terminal Linux/Mac:

ssh-copy-id -i ~/.ssh/id_rsa.pub newuser@myhost.mydomain

Déconnectez et reconnectez vous à votre serveur.

Mettez à jour votre serveur et installez les dépendances requises pour exécuter votre node:

Ouvrez une fenêtre Console dans Vultr, ou connectez-vous à votre serveur via SSH.

REMARQUE:

Je me suis connecté en tant que root, ce qui fonctionnera, mais il est plus sûr de se connecter en tant que nouvel utilisateur sudo pour les étapes suivantes. Voir le lien ci-dessus pour un guide étape par étape à ce sujet.

Dans la console, tapez les commandes suivantes pour mettre à jour votre serveur:


sudo apt update
sudo apt upgrade

Dans la console, tapez les commandes suivantes pour installer les dépendances:


sudo apt-get install software-properties-common

sudo add-apt-repository ppa:bitcoin/bitcoin

sudo apt-get update

sudo apt install libboost-dev libboost-system-dev libboost-filesystem-dev libboost-program-options-dev libboost-thread-dev libevent-pthreads-2.1-6 libminiupnpc10 libzmq5 libdb4.8 libdb4.8++


Téléchargez et installez le logiciel Energi sur votre serveur

Téléchargez la dernière version beta… à partir de votre répertoire personnel dans le type de console:

wget https://s3-us-west-2.amazonaws.com/download.energi.software/releases/energi/v2.2.1/energicore-2.2.1-linux.tar.gz

Une fois téléchargé, entrez cette commande pour décompresser le portefeuille:

tar -xvzf energi.tar.gz

Ensuite, déplacez le répertoire du portefeuille dans le dossier ‘energi’.

mv energicore-2.2.1 energi

Mettez à jour vos variables environnement:

Ajoutez cette ligne à la fin de votre fichier ~/.bashrc:

export PATH="${PATH}:${HOME}/energi/bin"

Ensuite, déconnectez et reconnectez vous à votre serveur en relançant la console, pour mettre à jour vos variables environnements .bashrc

Vérifiez que le logiciel Energi est correctement installé. Dans la console, tapez la commande:

energi-cli

Si tout est installé correctement, vous devriez obtenir un menu d’aide, et aucune erreur sur les dépendances manquantes. Il y aura une erreu "too few parameters" après l’affichage du menu d’aide. C’est tout à fait normal.

Configurez votre Masternode:

Depuis votre dossier personnel (/home/username), créez le répertoire .energicore:

mkdir .energicore

cd .energicore/

Créez energi.conf

nano energi.conf

Pour obtenir votre clé privée de Masternode, tapez la commande suivante dans la console de débogage de votre portefeuille Energi:

masternode genkey

Sauvegardez cette clé dans un endroit sûr, et gardez-la à portée de main pour l’utiliser à l’étape suivante:

Ajoutez ces lignes au fichier energi.conf:


rpcuser=USERNAME

rpcpassword=PASSWORD

rpcallowip=127.0.0.1

listen=1

server=1

daemon=1

maxconnections=24

externalip=SERVER_IP_ADDRESS

masternode=1

masternodeprivkey=MASTERNODE_PRIVATE_KEY

Maintenant dans la même console de débogage, obtenez votre adresse de caution masternode en tapant la commande suivante:

getaccountaddress AddressLabel

Utilisez l’étiquette que vous voulez pour cette adresse.

Ensuite, envoyez exactement 10 000 NRG à cette adresse.

Vous aurez également besoin de l’ID de votre transaction et de l’index pour cette transaction. Pour obtenir ces informations, tapez la commande suivante dans la console de débogage:

masternode outputs

Ouvrez votre fichier local masternode.conf et ajoutez l’information de votre masternode sur une nouvelle ligne.

Suivez le format de l’exemple fourni dans masternode.conf:

‘Alias’ est le nom de votre choix, soyez créatif !

IP:Port est l’adresse IP de votre serveur, et le port est 9797.

masternodeprivkey sera la clé que vous avez reçue après avoir entré la commande masternode genkey dans la console de débogage.

Pour le collateral_output_txid_txid et collateral_output_index, entrez les informations que vous avez obtenues à l’aide de la commande masternode outputs dans la console de débogage.

Il devrait ressembler à l’exemple ! Sauvegardez et quittez.

Démarrez votre Masternode

Dans la console, tapez energid pour démarrer le serveur, et attendez qu’il se synchronise. Vous pouvez vérifier l’état en exécutant cette commande sur le serveur : energi-cli mnsync status

Attendez que la commande affiche “MASTERNODE_SYNC_FINISHED”

Pendant ce temps, redémarrez également votre porte-monnaie Energi sur votre ordinateur local. Une fois redémarré, vous devez également vérifier l’état dans la console de débogage en tapant mnsync status.
Attendez que la commande affiche “MASTERNODE_SYNC_FINISHED” également.

Une fois que votre porte-monnaie local et votre serveur sont synchronisés et que votre transaction ‘caution’ de 10 000 NRG a au moins 15 confirmations, vous êtes prêt à démarrer votre masternode !

Dans votre portefeuille Energi local, dans l’onglet masternodes, faites un clic droit sur votre masternode et sélectionnez “Start Alias”.

REMARQUE: Si vous ne voyez pas l’onglet masternodes, vous pouvez l’activer dans les options du portefeuille. (Cliquez sur Réglages, Options, puis sur l’onglet Portefeuille).

Watchdog Expired devrait s’afficher jusqu’à ce que vous installiez et configuriez une sentinelle et une ‘cron’ qui garderont votre masternode en ligne 24 heures sur 24 et feront savoir au réseau que votre masternode est disponible.

Installer Sentinel

Sentinel fait savoir au réseau que votre masternode est toujours en ligne et fonctionne correctement

Dans le répertoire ~/.energicore, exécutez les commandes suivantes:


git clone https://github.com/energicryptocurrency/sentinel.git


cd sentinel


sudo apt install -y virtualenv


sudo apt install -y python-virtualenv


virtualenv venv


venv/bin/pip install -r requirements.txt


venv/bin/python bin/sentinel.py

Ajouter un ‘cron’

Une masternode doit rester en ligne pendant un certain temps chaque jour pour être considérée comme une masternode. Ce ‘cron’ permettra de communiquer avec le réseau Energi à propos du statut de votre masternode

dans la console, executez les commandes suivantes:

crontab -e

sélectionnez un éditeur de texte, et à la dernière ligne du fichier, rajoutez:

* * * * * cd /home/username/.energicore/sentinel && ./venv/bin/python bin/sentinel.py 2>&1 >> sentinel-cron.log

Assurez-vous de bien remplacer "username" avec le nom d’utilisateur que vous avez choisi. /home/username devrait être votre dossier par défault (home).

Appuyez sur ctrl + X pour sauvegarder les fichier

Désormais votre masternode devrait fonctionner correctement. Pour vérifier son statut, vous pouvez éxecuter cette commande sur votre serveur: energi-cli masternode status

… la masternode devrait afficher “Masternode started successfully” en-dessous du statut.

Vous pouvez également vérifier le statut depuis votre portefeuille local. Attendez que le logiciel affiche “ENABLED” ou “ACTIVÉ”. Après avoir fini les réglages de votre masternode, votre portefeuille peut mettre quelques heures pour récupérer le statut de celle-ci sur le réseau.